Norbert ABOUDARHAM

Norbert Aboudarham est auteur, metteur en scène, comédien et formateur.

Il débute au théâtre avec Antoine Vitez. Il est formé au clown par Alain Gautré et à la dramaturgie par Michel Azama (La Chartreuse-lez-Avignon).
Norbert Aboudarham enseigne le burlesque en France dans le cadre de la formation professionnelle des comédiens (AFDAS), à l’Ecole des Arts du Cirque de Nexon, au CNAC (Centre National des arts du cirque à Châlon), pour le CFPTS à la Scène sur Saône (Le Burlesque) et le CFPTS ect… à l’étranger à Bratislava (Ecole Nationale de Danse), Amsterdam, Agadir (Maroc), Porto, Wallis et Futuna…
Norbert Aboudarham est expert pour la région Ile de France et auteur d’un rapport sur la Médiation Culturelle à la demande du Premier Ministre.
Sa Triologie (Le Chat, les Pigeons et le Panda) a été jouée plus de 1000 fois en France et à l’étranger.

Norbert Aboudarham est l’auteur d’un ouvrage sur le « Burlesque au théâtre » paru aux editions de l’entretemps

Site internet de Norbert Aboudarham

Découvrez son ouvrage “Le burlesque au théâtre”

_MG_9287

Jean-Philippe Albizzati est metteur en scène et comédien, diplômé de l’École Supérieur des Comédiens par l’alternance (ESCA, Le Studio) d’Asnières-sur-Seine et de l’École Nationale Supérieur des Arts et des Techniques (ENSATT) de Lyon en Mise en scène.

Après deux ans d’études d’art dramatique au conservatoire municipal du 8ème arrondissement de Paris (2002-2004), il suit la formation professionnelle de l’École du Studio-Asnières (2004 -2006). Au cours de ces quatre années il apprend les fondamentaux de la technique du jeu d’acteur à travers le répertoire classique et contemporain. Par ailleurs, il suit des cours d’expression corporelle et de yoga fondés sur la respiration diaphragmatique, des cours de mouvement à partir de l’enseignement de Jacques Lecoq par Lionel Gonzales, de danse contemporaine par le chorégraphe et pédagogue Jean-Marc Hoolbecq. De 2006 à 2008, il poursuit sa formation par l’alternance en travaillant pour la compagnie Jean-Louis Martin Barbaz. Il occupera tour à tour la fonction de comédien, d’assistant à la mise en scène et d’enseignant pour la compagnie. A la suite de cette formation professionnelle du comédien, il décide de se former à la mise en scène au sein de l’ENSATT (2009-2012) de Lyon. Il suit cette formation sous la direction de Christian Schiaretti et d’Alain Françon. Il deviendra élève-metteur en scène et assistant à la mise en scène au Théâtre National Populaire (TNP) de Villeurbanne pendant une saison (2010/11).

Au côté du metteur en scène Christian Schiaretti, il se perfectionne à la technique de la prosodie et de la versification ainsi qu’à l’écriture scénique. Il sera également l’assistant du metteur en scène Alain Françon à la Comédie française en 2010. A ses côtés, il perfectionne sa recherche sur la direction d’acteur, la dramaturgie et la matérialité du langage. Il suivra aussi les cours d’Albert Jaton, praticien et théoricien de l’eutonie, technique respiratoire et musculaire employée pour le métier de comédien afin de trouver le juste équilibre entre le tonus et la détente. Il travaille en tant que comédien à plusieurs reprises sous la direction d’Urzula Mikos metteure en scène et pédagogue qui l’initie à la technique de la biomécanique théorisée par Meyehold et à l’enseignement de Jerzy Grotowsky.

En 2010, Jean-Philippe fonde le Comité 8.1 à Lyon, groupe d’expérimentation pour la création théâtrale, poursuivant une recherche hybride sur le dit poétique, le langage musicale et le langage corporelle. Actuellement, il intervient en tant que directeur d’acteur pour un module de mise en voix de textes dramatiques contemporains pour les comédiens étudiants au CNSAD (Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique) et la classe de Cepit de l ‘ESAD de Paris (Ecole Supérieur d’Art Dramatique de Paris). Il est metteur en scène invité depuis la saison 2014/2015, à l’initiative de la metteure en scène Sophie Loucachevsky, au Théâtre National de l’Odéon pour mettre en voix des pièces inédites d’auteurs dramatiques vivant dans le cadre des XXIème scènes contemporaines.

Il a travaillé en tant que comédien sous la direction de Christophe Honoré (“Angélo, Tyran” de Padoue de Victor Hugo -Festival In d’Avignon), Jean-Louis Martin Barbaz (“Britannicus” de Racine), Katarina Stegemann (“Macbeth” de Shakespeare), Yveline Hamon (“Brocéliande”  d’Y. Hamon), Adélaïde Pralon (“Antigone” de Sophocle), Marielle de Rocca Serra (“Andromaque” de Racine), Karl Eberhard (“Le médecin volan”t de Molière), Samuel Gallet (“Oswald de nuit” de S. Gallet), Gwenaël Morin (“Antigone” de Sophocle) et Urzula Mikos (“Platonov” de Tcheckov, “Resistance et Lumière” d’après Pasolini).

Il a mis en scène “La Griffe” de Howard Barker au Studio-Théâtre d’Asnières (2009), une performance à l’aéroport de Tempelhof à Berlin : “Glissement(s)” (2010). Dans le cadre du festival Villeneuve En Scène, il met en espace “Paris-Bamako” de Ian Soliane (2011). En 2012, il met en scène “Il aurait suffi que tu sois mon frère” de Pauline Sales à l’AAJT de Marseille avant de coréaliser pour France Culture, en collaboration avec Marguerite Gateau, “Communiqué n°10″ de Samuel Gallet et de créer “Time for outrage ?” d’après Lalla de Didier-Georges Gabily et “Communiqué n°10″ de Samuel Gallet (Théâtre de Vanves, Festival Villeneuve lez Avignon, Théâtre de Privas, Le Toboggan de Décines, Théâtre Les Ateliers de Lyon, Théo Argence de St Priest). En 2015, il met en scène “Baal” de Brecht au Théâtre de Vanves, à l’ENSATT, au Trident-Scène Nationale de Cherbourg, puis “Orgie” de Pier Paolo Pasolini (MC11 Montreuil, Théâtre de Vanves).

Directeur-fondateur de la Scène sur Saône et du Croiseur.
Auteur, comédien, metteur en scène

Il est licencié en histoire, linguistique et philosophie.
Il a travaillé avec Didier Bénureau, Guy Bedos, Jean-Pierre Bacri, Agnès Jaoui, Sam Karmann…

berenice

On ne présente plus Jean-Marc Avocat ;
Auteur, comédien, metteur en scène & tragédien
Interprète au théâtre, au cinéma et à la télévision.
Ce spécialiste de Racine, grand amoureux de Phèdre, Bérénice et Andromaque s’est notamment illustré par son interprétation en solo de ces trois tragédies.
On a pu le voir tout récemment au Théâtre de la Croix Rousse dans le cadre d’une tournée nationale de “mon traître” de Sorj Chalandon dans une mise en scène d’Emmanuel Meirieu.

Jean-Marc Avocat est tout spécialement chargé de l’apprentissage de la versification auprès des élèves de la Scène sur Saône.

C.Q.P.V.D-:-Jade-Duviquet-Cyril-Casmèze-Cie-du-Singe-Debout-©-Bruno-Amselem-avril-08 copie

Comédien et acrobate « Zoomorphe », débute au Cirque ARCHAOS puis joue dans trois créations du Cirque PLUME.

Au théâtre, il a travaillé entre autres avec Geneviève de KERMABON, Claude BOKOBZA, Marie-Claude MORLAND, Michèle GUIGON, Jean Yves RUF, Marion LEVY et Jade DUVIQUET.

Il a participé à plusieurs reprises au Théâtre du Rond-Point au « Grand Mezze » d’Edouard Baer et François Rollin, puis diverses participations au Cabaret des Achille Tonic (Shirley et Dino).

Au cinéma et à la télévision : avec Jean-Jacques ANNAUD, Alain CHABAT, les frères LARRIEU, Virginie WAGON et Agnesca HOLLAND.

il a été coach et comédien sur le film, « POURQUOI J’AI PAS MANGE MON PERE » réalisé par Jamel DEBBOUZE.

Depuis 2002, il codirige avec la comédienne metteur en scène Jade Duviquet, la Compagnie du Singe Debout.

La compagnie présente des séries de performances autour du rapport homme animal en France et à l’étranger. Elle anime régulièrement des stages à destination de publics très variés.

www.singedebout.com

Maxime cella
Diplômé de la Scène sur Saône et l’E.N.S.A.T.T (Ecole Nationale Supérieur des Arts et Techniques du Théâtre), il crée la compagnie Golem Makers lors de la création «Exil Byron’s stances» spectacle mêlant discours poétique et chorégraphie contemporaine ; puis « Les Larmes de l’Aveugle » de René de Obaldia en collaboration avec une compagnie Québécoise Le Théâtre du Fret. De cette collaboration va naitre un long échange transatlantique mêlant tournées et créations  
Il travaille également avec le Quatuor Debussy sur la mise en scène d’un opéra pour enfant avec choeur d’enfants intitulé « La Rivière à l’Envers » d’après un Roman de Mourlevat.
 
Plus tard il intègre le centre dramatique national pour la jeunesse«Théâtre Nouvelle Génération» sur le spectacle «Jojo au Bord du Monde» sous la direction de Nino d’Introna. Par la suite il travaillera de nouveau avec ce dernier sur un texte de Lise Martin intitulé «Terre», puis Quand on parle du loup. 
Sur la même période il travaille avec Yves Benitah  et la compagnie Acte Public sur le spectacle No(s) jeune(s) un regard (in)certain.
En poursuivant sa recherche entre la parole et le corps il travaillera également avec Hadda Djabert dans deux spectacles cabaret poétique « Incas hier, Péruviens aujourd’hui » basé sur des textes anciens et contemporains sud américain , et « Au fil de L’eau » poèmes de Vladimir Mayakovsky  pour le printemps des poètes.
Actuellement il travaille avec Anan Atoyama et la compagnie Atou dans « Love me Softly Kill me Tender » Ainsi que Yves Benitah sur le spectacle « Mo, ou les petites morts »
 
Durant toutes ces années il est intervenue dans plusieurs écoles professionnalisantes d’acteurs pour partager et transmettre sa passion du corps et de la voix.
raphael dufour

Comédien, metteur en scène

Comédien de théâtre et de cinéma, il a notamment côtoyé le travail de Pierre Huygue, Bruno Meyssat, Yves-Noël Genod, Massimo Furlan, Arpad Shilling, Yuval Pick, Laurent Fréchuret Alex Pou, Denis Dercourt, Agnès Jaoui…

Chanteur des groupes Espace Prothèse, Chevignon, Immortel, Cougar Discipline et Amour Fou.

A travers un parcours plutôt hétéroclite en matière de disciplines artistiques, il a pu expérimenter les rapports entre théâtre, performance, musique, écriture, en tant que comédien et musicien, puis, plus tard, comme metteur en scène, auteur et porteur de projets. Il dirige actuellement une compagnie, Microserfs, qui lui permet de développer un travail autour de la performance et des écritures contemporaines.

Il joue actuellement avec le collectif La Vie Brève au théâtre de la Cité Internationale à Paris ainsi qu’au théâtre de Vanves, il va travailler avec Yoann Bourgeois à la MK2 à Grenoble et à la Maison de la Danse à Lyon et plus tard en Suisse à L’Arsenic (Lausanne) avec le metteur en scène et auteur Julien Mages.

Son site internet

Joe de Paul by Sergio Bátiz

Joe De Paul, clown et comédien comique a eu une carrière complète avec plus de vingt années de travail sur scène, écran, piste et dans la rue. Il a fait ses débuts en tant que clown en 1999 avec le spectacle “Dralion” du Cirque du Soleil.

Les multiples facettes du talent de Joe lui entraînent une reconnaissance internationale, ce qui lui permet de participer à plusieurs spectacles de cirques et cabarets en Europe, tels que Salto Natale (Suisse), Witzigmann Palazzo (Allemagne), et Cirque Zanzibar (France). Il tourne avec le cirque de rue espagnol “Los Galindos”, a travers l’Europe. Puis, fait partie de la distribution de neuf productions du Teatro ZinZanni à Seattle et San Francisco. Il y reviendra pour signer plusieurs mises en scène.
 Joe de Paul est le co- fondateur du Collectif international de Clowns de Marseille.

Son plus récent spectacle solo, Placebo, a été présenté au Canada et en France.

Il enseigne le clown et l’art de la comédie depuis de nombreuses années en Europe, aux États-Unis et au Canada.

Antoine descanvelle

Après un bac option théâtre en 2000, il suit la formation professionnelle d’acteur à La Scène- Sur-Saône (Lyon) et en intègre l’équipe pédagogique dès 2004.
Il fonde Le Théâtre de l’Executeur en 2003, et met en scène plusieurs spectacles autour d’auteurs tels que Dahlström, Büchner, Guyotat, Molière, Artaud. En 2008 il écrit, joue et met en scène Membre(s) ou Mes Adieux à la France puis Afrika korps.
Il rejoint la compagnie Dinoponera/Howl Factory en 2009 pour créer “la Mort de Tintagiles”, “TBM”, “Liberté à Brême”, “Antiklimax” et dernièrement “Bovary Pièce de province”. Il travaille également sur les spectacles de Riad Gahmi.

Floriane Durin

Diplômée de l’école de La Scène sur Saône en 2001, Floriane Durin rejoint Michel Belletante et Nino d’Introna pour reprendre le rôle d’Angélique dans George Dandin en janvier 2003. De cette fructueuse collaboration va naître une complicité artistique qui se poursuivra avec une quinzaine de créations dont Le Pain Dur, Couples en (dé)construction, Sainte Jeanne des Abattoirs, Nous les héros, La Jeunesse des Mousquetaires, Le Misanthrope ou encore Le blues de Phèdre (seul en scène). Michel Belletante et Nino D’Introna lui confient également le rôle principal dans La Locandiera (création mai 2004). Elle travaille parallèlement sous la direction de Anne Delbée (Iphigénie), Lucile Jourdan (Histoires d’hommes), Jean-Marc Bailleux et Gérald Robert-Tissot (Shakespeare Party)… En juin 2014 elle monte en collaboration avec Pierre Tarrare et Jacques Pabst, Théâtre sans Animaux de JM Ribes.

Par ailleurs, elle intervient en milieu scolaire (option théâtre, ateliers…) et depuis 2011 en tant que formatrice en technique vocale et jeu d’acteur à la Scène sur Saône. Elle a fondé le groupe “Les Bananolues” de 1999 à 2003, quatuor vocal féminin, a tenu le rôle-titre dans la comédie musicale Évangeline sous la direction de Cédric Marchal et Lionel Armand et prête régulièrement sa voix pour des audioguides (visite de musées, monument, etc.), ainsi que du chant (groupe pop-rock BRG, version-karaoké.com).

David D - copie

Interprète, chorégraphe et pédagogue 

Passé par le CNR de danse et de musique de Nantes et le CNSMD de Lyon, David Drouard a principalement collaboré comme interprète auprès de la chorégraphe Odile Duboc.

Il croise aussi dans son parcours les compagnies de Lionel Hoche, d’Abou Lagraa, de Delphine Gaud et de Kader Belarbi, entre autres. Il reçoit le Premier Prix de la Fondation Noureev au Concours international de danse de Paris en 2000 avec son premier projet. Huit ans après,  David Drouard signe sa première création, le quatuor Gravity.

Épris d’expériences inédites, il croise des personnalités très différentes qui ont été ses interprètes le temps d’une création, comme la danseuse étoile de l’Opéra de Paris Marie-Agnès Gillot ou le chorégraphe ivoirien Georges Momboye.

Il a aussi été complice de la maison Hermès sur cinq productions.

Plus récemment, il rencontre Michèle Noiret lors d’une reprise de rôle sur la pièce Hors Champ et depuis collabore sur différents projets :  Palimpseste#1 au Festival Off d’Avignon 2015, et L’Escalier Rouge, court-métrage scénique qui sera créé en février 2016 au Théâtre National à Bruxelles.

Il a réalisé deux volets d’un triptyque imaginé : (F)AUNE et (H)UBRIS. Sa prochaine création SACRE – concert chorégraphique qui vient clore ce triptyque est prévue pour 2017.

Anne E. - Copie

Danseuse improvisatrice, praticienne et formatrice en Body-Mind Centering®

Anne Expert est passionnée par le corps vivant en mouvement. Son approche du mouvement est nourrie par le Contact Improvisation et sa pratique des arts martiaux et énergétiques -aïkido, tai chi-.

Dans son parcours, elle allie recherche artistique et démarche d’accompagnement et de transmission, avec les pratiques somatiques et les sources d’un corps sensible, conscient, en mouvement.

En 2013, elle crée et dirige la formation Matières, Arts Somatiques adressée à des artistes souhaitant intégrer le champ de l’éducation somatique dans leur pratique. Elle propose, depuis 2005, des ateliers et stages réguliers en BMC® et Contact Improvisation sur Lyon, et intervient aussi dans plusieurs centres de formation en théâtre et en danse ainsi qu’à l’Université Lyon 2.

Depuis 2004, elle codirige et co-crée des projets de performance : créations pour l’espace public et Contact Improvisation.

IMG_2919R-2

Comédien et metteur en scène

Formé à l’école de la Comédie de St Etienne puis permanent au centre dramatique de St Etienne de 1994 à 1996 où il a travaillé avec Daniel Benoin, Louis Bonnet, Arlette Allain, etc.

Il travaille depuis comme comédien avec différentes compagnie de la région Rhône-Alpes et Auvergne (Cie de la commune, Traction Avant cie, Cie AOI, Cie Monika Neun, cie Halte, Cie nosferatu production, Cie lalalachamade)

Dernierement :

« Vacances » – CDN de saint Etienne
« Le conte d’hiver » –  Cie Lalalachamade
« Cadavres exquis, le cabaret des morts » – Cie Halte
« Le marchand de parapluie » – Cie Halte

Metteur en scene pour :

« Duo et des bas » (spectacle musical)
« Collection privée  » (spectacle musical de Claudine lebègue)
« Charivari » (création clownesque)
« Petits voyages » (spectacle de chants du monde)

 

Assistant à la mise en scène pour :

« les ailes »  (opéra jeune public)
« A plate couture » de la Cie Nosferatu

Il est également formateur dans des classes de pratique artistique depuis 1996, expert associé au Centre International d’Études Pédagogiques depuis 2008 et intervenant à La Scène sur Saône depuis 2007.

julio guerero

Après l’Ecole Nationale d’Art Dramatique de La Comédie de St Etienne (1992-­94), Julio Guerreiro a travaillé
principalement en tant que comédien avec Jacques Rosner, Frederic Maragnani, Béatrice Bompas et Gilles
Granouillet.
Ces dernières années il a travaillé avec Richard Brunel dans “Gaspard” de Peter Handke, dans « Vesna »
de G. Granouillet, « Dire-­Peut-­être » et « Traces » de Grégoire Blanchon ainsi que « Funérailles d’hiver » de
Hanock Levin mis en scène par Béatrice Bompas.
Titulaire d’un diplôme d’état d’enseignement d’Art Dramatique (DE), il fait parti des principaux intervenants
de l’école de théâtre SLa Scène sur Saône à Lyon pour des mises-­en-­scènes et former aux écritures burlesque.

En tant que metteur-­en-­scène, il a mis en scène, entr’autres, “Coulez, mes larmes…” inspiré de P.K.Dick et
« La Loi de Cendrillon » d’après Cendrillon de Robert Walser.
En décembre 2012, il a mis en scène “Hiatus”, création avec percussionnistes et comédiens d’après Quad
de Beckett à La Célestine (Théâtre des célestins, Lyon) pour le Grame.
En mai 2014, « Mémoires d’une robe rouge » d’après Olivier Cadiot pour le festival des caves.
En décembre 2014, à St Genis Laval, « Danse-­Plein-­Vide », concert Grame de percussions contemporaine
avec Yi-­Ping Yang, deux danseurs, une comédienne…
Et prochainement « Le Sommeil de Blanche-­Neige » d’après Robert Walser en juin prochain pour le Festival
de caves (Lyon-­Besançon-­Genève).

Après un deug Arts du spectacle à l’Université de Rennes II, il intègre le Conservatoire National d’Arts Dramatiques d’Orléans. Il se forme ensuite au FRACO, Formation aux arts burlesques.

En 2008, il co-fonde Le Spoutnik, Laboratoire Burlesque Européen, au sein duquel il co-écrit et joue “Human Profit”, “Vengeance Nippone” et “Fioutcheur”.
Depuis 2010, il a joué dans “Le monde merveilleux de Dissocia” d’Anthony Neilson, aux Théâtre des Célestins, et “Dead woman Laughing”( mise en scène de Catherine Hargreaves – Cie des 7 Sœurs), “Lorenzaccio” (mise en scène de Claudia Stavisky – Théâtre des Célestins) , “Yvonne princesse de Bourgogne” de witold Gombrowitcz (mise en scène de Guillaume Bailliart et Mélanie Bourgeois – Association Nöjd / TNP). En 2012, il intègre le Collectif Les Fondateurs (Suisse). Il a récemment collaboré avec le Groupe Merci ( “Trust”), le collectif l’avantage du Doute ( “Tout ce qui reste de la révolution, c’est Simon”) et travaillera prochainement avec le Groupe Fantomas.

A Larroque

Comédienne et metteure en scène

Formée au Conservatoire Régional d’ Art Dramatique de Clermont-Ferrand de 1993 à 1995 ainsi qu’à l’Ecole Internationale de Théâtre de Jacques LECOQ à Paris de 1996 à 1997.

Elle co-fonde la compagnie du détour avec Laure Seguette en 2001 en Bourgogne.

Elle écrit et met en scène en 2005, “Modestes propositions pour remédier à la trop forte croissance de la population mondiale” duo en burlesque en tournée depuis 10 ans.  et un trio burlesque en 2009 « Eloge de la motivation, de la performance et du dépassement de soi par le travail ».

Actuellement elle “re-travaille” sur Les femmes savantes / comédie burlesque pour 5 comédiennes dans une cuisine (Avignon 2016) – En tournée toujours.

Depuis 2002, elle anime des ateliers de pratique artistique , des classes à PAC, des options facultatives de théâtre ainsi que des stages théâtre à la faculté de Dijon .

Elle intervient également au FRACO (formation professionnelle réservée à l’acteur burlesque) à La Scène sur Saône depuis 2008.

Heinzi Lorenzen

Heinzi Lorenzen, Fritz
clown, comédien, metteur en scène, pédagogue

Formé à l’École Jacques Lecoq, il fait ensuite le tour du monde avec le Footsbarn Travelling Theater de 1992 à 1999. Metteur en scène du Théâtre Des Racines Nées. Comédien avec le CDN d’Auvergne et Ton und Kirschen Teater Berlin. Clown avec le Théâtre Luzzi, La Maison Des Clowns, l’Apprentie Compagnie et les Cirques Zanzibar, Cahin Caha, Les Colporteurs. En 2008 il crée « Kluntet » son solo de clown.
Responsable pédagogique du FRACO (Festival clownesque et burlesque). Il est aussi intervenu auprès des élevés de L’ENSATT,  le CNAC, l’ECL, le Samovar, la Cascade et il a donné de nombreux stages en Europe, Afrique, Amérique du Sud, Inde. Il a été assistant a des mises en scènes de Alain Reynaud et Nicolas Bernard.

tommy luminet

Il débute le théâtre au lycée Madame de Staël de Montluçon où il travaille avec Olivier Perrier et Jean Paul Wenzel.

Il passe une licence d’art du spectacles et intègre durant 5 ans La Scène sur Saône à Lyon puis l’Ecole Nationale de La Comédie de Saint Étienne.

A sa sortie il a travaillé pendant plus de deux ans sur un spectacle mis en scène par François Rancillac : “Le bout de la route” de jean Giono.
Il est intervenant en art dramatique et clownesque à l’école de théâtre La Scène sur Saône et dans d’autres structures. Il poursuit également sa formation de clown en faisant régulièrement des stages. La création d’un solo est prévu pour 2015.

La création musicale fait partie aussi de son parcours : depuis dix ans, il est spécialisé dans la guitare Lap Steel qui lui permet de créer des musiques de spectacles et de court métrages ( “carnets du sous sols” de Dostoïevski).
Actuellement, il travaille avec différentes compagnies mais principalement avec Vladimir Steyaert, avec qui il va créer
“Don Quichotte” pour la saison 2015/2016. Et à la rentrée prochaine il intégrera la compagnie « Cassandre » de Sebastien Valignat sur le spectacle « 14 » qui s’interrogera sur les prémices de le guerre de 14/18.

meissonen&b

Orthophoniste, spécialisée dans le travail vocal
Comédienne et metteur en scène

Elle crée en 2010 la compagnie ETC.. pour laquelle elle met en scène des textes contemporains (“La théorie de mars”, “Le Cas Blanche-Neige”, “Variations sur M.”, “Canicule”, “les Déchaînés”).

olivier montillet
Crédit photo : © Charles Pietri

Ancien élève comédien de la Scène sur Saône, il a ensuite découvert les coulisses administratifs du spectacle. Après avoir travaillé deux ans avec Didier Vignali et son équipe lors de la labellisation “Scènes Découvertes” de la salle de spectacle, il s’est formé à l’ENSATT au département Administration du spectacle vivant. Fidèle à sa passion de la transmission et son amour de la ville de Lyon, il co-fonde en 2012 son entreprise de visites guidées théâtralisées Cybèle.

Il est aussi l’administrateur de la revue Théâtre/Public et le co-directeur administratif de la compagnie le Théâtre de l’Exalté avec le metteur en scène Baptiste Guiton.

Il donne des cours sur l’histoire du théâtre et sur la stratégie de production à la Scène sur Saône depuis 2012 et sur l’administration et la diffusion comme professeur associé en Licence Arts du spectacle à l’Université Lyon2 depuis 2015.

 

Découvrez Cybèle

Comédienne, metteuse en scène.
Responsable de formation et intervenante à la Scène sur Saône

adrien perez

Formé à la Scène sur Saône (Art dramatique) puis au FRACO (Formation Réservée à l’Acteur Comique et clOwn) à Lyon.

En 2006, il est cofondateur de Brainstorming cie avec le spectacle « Brainstorming, Quand l’entreprise s’emballe », spectacle qui obtient le p’tit Molière de la mise en scène et le p’tit Molière d’honneur à Paris en 2013.

Il découvre la commedia dell’arte avec Alberto Nason en 2007 (un Revizor, Arlequin valet de 2 Maitres, Un Amour de Psyché.)

Passionné par l’art du clown, il expérimente différentes formes (théâtre, cabaret, concert). En 2010, il crée le solo « un clou, une porte » un travail sur le rêve et l’insolite inspiré des grandes figures burlesques du cinéma muet.

Avec La Faute à voltaire il tourne dans les lycées un peu partout en France une adaptation de Candide de Voltaire, La cantatrice chauve de Ionesco et Dom juan de Molière de 2007 à 2014.

Il participe à la création d’une forme théâtrale autour de l’épopée de Gilgamesh depuis 2012 avec le Lien Théâtre ; coécrit et joue dans le spectacle « Freddie » avec Monsieur Cheval et Associés. Egalement en duo avec Charlie Danancher dans « les Frères Lumières ».

En parallèle, il coécrit et réalise une série de films courts intitulé ” Cortex” sur l’analyse des comportements humains dans le monde de l’entreprise.

Actuellement à l’affiche de « Moderato Cannabisse » conférence drolatique sur les addictions et dans la “Boîte à gants” de la toute petite compagnie…

unnamed
Après des études à l’école du Théâtre National de Chaillot, puis à l’Ensatt, Jérôme Quintard est depuis 2004 comédien de la troupe permanente du Théâtre National Populaire de Villeurbanne. En 2010, il crée, avec Ophélie Kern, la Compagnie du Vieux Singe.
Sous la direction de Christian Schiaretti, il a joué notamment dans L’Opéra de Quat’sous (Brecht), Père (Strinberg), L’annonce faite à Marie (Claudel),  Coriolan (Shakespeare), Sept Farces et Comédies de Molière (Molière), Par-dessus Bord (Michel Vinaver), Don Quichotte (M. De Cervantès), Don Juan (T. De Molina), La Célestine (F. De Rojas), L’école des femmes (Molière), Mai Juin Juillet (Denis Guenoun) créées au TNP à Villeurbanne. Il participe à la création du Graal Théâtre, mis en scène par Julie Brochen, qui réunit les équipes du TNP et du TNS.
Il a également mis en scène Couple ouvert à deux battants de Dario Fo, jouée au Ciné 13 à Paris dans le cadre du festival « Mises en Capsules ».
Depuis 2011, Jérôme Quintard travaille également avec la Compagnie du Théâtre Exalté ; il crée Nina, c’est autre chose de Michel Vinaver et Lune jaune, de David Craig, sous la direction de Baptiste Guiton.
Avec la Compagnie du Vieux Singe, il interprète La Soupe et les Nuages, d’après le Spleen de Paris de Baudelaire, Conversation avec mon Fantôme et Agamemnon de Sénèque sous la direction d’Ophélie Kern.
jean louis robert

Comédien permanent du centre dramatique de la Courneuve pendant 10 ans, Jean Louis Robert explore quotidiennement les différentes techniques du jeu, de l’acrobatie, du trapèze et du chant : Till eulenspiegel, Théâtre National de Chaillot, les troubadours, le cirque impérial, Festival d’Avignon IN (mises en scènes pierre Constant et Antoine Duhamel).

Fonde avec Antoine Duhamel l’atelier de théâtre musical populaire de Villeurbanne, en assure la direction et les mises en scène (« Le jeu de Robin et Marion », « Le baladin du monde occidentale », etc. )

Différents rôles pour la télé, le cinéma (Ben dans « les loulous ») et pour le théâtre (hercule dans « les travaux d’hercule » pour l’opéra de Lyon, Hyppolyte dans « Phèdre », etc.).

Depuis 2001, il intervient au sein des class professionnelles de la Scène sur Saône en art dramatique, acrobatie et chant.