Les compagnies du projet

Scène Découvertes Danse  2018/2019

Cette année nous avons fait le choix d’accompagner et soutenir 6 jeunes compagnies sélectionnées suite à un appel à projet. Elles pourront ainsi bénéficier de résidences, de programmation et d’un soutien à la création et au travail chorégraphique.

Cie Tetrapode

© Sean Mcintyre

Le mouvement Tetrapode est créé à Taiwan en 2015 avec la pièce fondatrice “Un Pays Lointain”, puis s’installe à Paris en 2017 afin de poursuivre ses projets chorégraphiques en Europe. La compagnie trouve son identité à travers une recherche fondamentale sur l’origine du mouvement. Les chorégraphies produites se caractérisent par l’âpreté des gestes, un humour noir et une dimension plastique ou scénographique prédominante.

Tétrapode, dont l’étymologie signifie “à quatre pattes”, correspond à une famille d’amphibiens en voie d’extinction qui a pourtant incarné la conquête du règne animal sur la terre ferme. Il s’agit d’êtres hybrides, à l’image des créations de la compagnie qui mêlent la danse contemporaine au cirque, au théâtre gestuel, à la manipulation d’objets et aux arts visuels.

Cie MaiOui Danse Arts

solo wip daijian

MaiOui Danse Arts est la structure de soutien du travail de création et de diffusion de l’artiste Dai Jian.

Crée au Printemps 2016 en vue de son arrivée en France. Elle a pour objet d’accompagner tout type de public dans une démarche artistique personnelle qui replace l’Art au centre de nos vies quotidiennes et revalorise les valeurs et bienfaits du processus créatif. Le travail de Dai Jian est nourrit d’une longue expérience de danse post-modern américaine et est inspiré de la philosophie chinoise, de la sagesse Dao et des arts martiaux.

Cie l'Ogresse

XAVIER GRESSE

Après deux créations tournées vers le jeune public entre danse et numérique, la cie l’ogresse continue son exploration avec la danse et le human Beatbox. Elle s’engage aussi auprès des amoureux de la danse pour créer des spectacles participatifs.

La compagnie a été crée en 2014, avec une simple envie de partager des aventures chorégraphiques.

Collective/less

IMG_6592

Fondée en 2017, Collective/less est née d’un voyage. Dès lors, ce désir de créer un collectif sans collectif… Ancré dans une réalité contemporaine, comment un individu, à travers des rencontres, peut-il bâtir une communauté créative ? Une communauté qui fluctue suivant le projet.

Pour Robin Lamothe, une œuvre chorégraphique doit s’entourer d’un concept total, il n’est pas possible de créer une pièce dans sa seule nudité. Une pièce est une œuvre artistique qui va bien au-delà d’un propos, d’un geste. L’œuvre chorégraphique doit entièrement refléter son univers.

Avec “Mémoire d’un Oubli” première création pour janvier 2019 en coproduction avec la Ville de Saint-Chamond dont il est Artiste Associé de janvier 2018 à décembre 2020, en coproduction avec KLAP à Marseille ainsi que Dansateliers à Rotterdam. Il reçoit également la Bourse SACD-Beaumarchais pour une aide à l’écriture Danse.

Cie du Vieil'Art

20170712_203337

Crée en 2013 et dirigé par Marion Guénal, la compagnie crée des pièces à la fois en rue et sur scène avec la volonté d’y mêler danse, théâtre, marionnette et musique. Brassant ces différents médiums comme des langages formant une esthétique gestuelle et sonore atypique évoluant dans des univers spécifiques pour petits et grands. Elle compte à son actif cinq spectacles dont certains sont encore en phases de créations ou de re-créations. La compagnie c’est aussi le Festival Flocons d’art, festival pluridisciplinaire fédérant plusieurs compagnies ou artistes émergents en Région Rhone Alpes Auvergne au sein d’une zone rurale qu’est la Haute Maurienne (73).

Cie lignes urbaines

33422526_10216137434891655_3318664570410631168_n

Fondée par Marion Blanchot, Lignes Urbaines est une compagnie émergente visant à promouvoir le métissage des danses moderne et hip-hop. Elle travaille à mettre en place divers projets, tels que la création chorégraphique, les interventions pédagogiques et autres rencontres collaboratives. Composée de danseurs aux univers très variés, cette association souhaite multiplier les échanges, tant avec le public qu’entre danseurs. L’ambition qui la nourrit est de libérer les esprits des “étiquettes”, que ce soit au sein du paysage actuel de la création , ou vis-à-vis des méthodes de travail et des disciplines elles mêmes.